Maroc-Israël : Entretien téléphonique du Roi Mohammed VI avec Benjamin Netanyahu

Maroc-Israël : Entretien téléphonique du Roi Mohammed VI avec Benjamin Netanyahu

Le Roi Mohammed VI a eu, vendredi, un entretien téléphonique avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, au cours duquel le Souverain a réitéré la position inchangée du Maroc au sujet de la Question Palestinienne.

Lors de cet entretien, précise un communiqué du Cabinet Royal, le Roi Mohammed VI, a rappelé «les liens forts et particuliers entre la communauté juive originaire du Maroc et la Monarchie marocaine», et réitéré «la position cohérente, constante et qui demeure inchangée du Royaume du Maroc au sujet de la question palestinienne ainsi que le rôle pionnier du Royaume pour la promotion de la paix et de la stabilité au Moyen-Orient».

A la même occasion, ajoute la même source, le souverain marocain «s’est félicité de la réactivation des mécanismes de coopération entre le Royaume du Maroc et l’Etat d’Israël, et de la reprise des contacts réguliers, dans le cadre de relations diplomatiques pacifiques et amicales».

De son côté, le Premier ministre israélien a fait part au Roi du Maroc, de sa détermination «à mettre en œuvre tous les engagements pris, selon un calendrier précis de mise en œuvre» et ce, deux semaines après l’annonce de la normalisation des relations entre les deux pays.

La déclaration trilatérale entre le Royaume du Maroc, les Etats-Unis d’Amérique et l’Etat d’Israël, signée devant le Roi Mohammed VI, le 22 décembre dernier au Palais Royal de Rabat, «constitue le cadre de référence pour le développement et l’évolution de ces relations», rappelle le communiqué.

L’entretien entre le Roi du Maroc et le chef de l’exécutif israélien, rappelle-t-on, intervient trois jours après la signature mardi dernier à Rabat, de quatre accords de coopération entre les deux pays à l’occasion de la visite d’une délégation américano-israélienne dans le Royaume. Lesdits accords portent sur les liaisons aériennes directes, la gestion de l’eau, les connexions des systèmes financiers et un accord d’exemption de visa pour les diplomates.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler