Encore un triste record de déforestation dans l’Amazonie brésilienne

Encore un triste record de déforestation dans l’Amazonie brésilienne

D’après les chiffres officiels publiés par l’Institut National de Recherches spatiales (INPE) du Brésil, la déforestation dans la portion d’Amazonie faisant partie de ce pays a atteint son niveau le plus important depuis douze ans. Il s’agit d’un nouveau triste record.

Selon l’INPE, 11 088 km2 de forêt amazonienne ont été détruits en l’espace de douze mois jusqu’en août dernier. Plus grande que le territoire jamaïcain, la surface déboisée est de 9,5 % supérieure en comparaison à l’an dernier. Cette déforestation est la plus importante depuis 2008 : à l’époque, 12 911 km2 avaient été déboisés en Amazonie brésilienne.

« En raison d’une telle déforestation, le Brésil est probablement le seul émetteur majeur de gaz à effet de serre qui a réussi à augmenter ses émissions pendant une année au cours de laquelle l’économie mondiale était paralysée », a commenté l’Observatoire du climat, un collectif local d’organismes de la société civile.

Les forêts à l’instar de l’Amazonie jouent un rôle-clé dans la régulation du changement climatique du fait de leur aptitude à absorber le carbone. A l’opposé, quand les arbres sont calcinés, le carbone est à nouveau émis dans l’environnement.

La communauté internationale décrie régulièrement la politique environnementale du chef d’Etat brésilien Jair Bolsonaro, qui n’a jamais caché son climato-scepticisme. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.