Libye : un navire turc arraisonné par une frégate allemande 

Libye : un navire turc arraisonné par une frégate allemande 

Un bâtiment militaire allemand, chargé de contrôler l’embargo sur les armes contre la Libye, a arraisonné un ‘’navire de transport de marchandises’’ en Méditerranée.

La frégate allemande Hamburg a stoppé dimanche soir le navire cargo MV Roseline A, battant pavillon turc, dans le cadre de l’opération européenne Irini qui veille au respect de l’interdiction d’acheminer des armes en Libye décrétée par les Nations unies.

Les militaires allemands ont procédé à la fouille du navire et de son équipage.

Selon Ankara, le navire turc transportait des denrées et du matériel humanitaire à destination de Misrata.

Le ministère turc des Affaires étrangères a convoqué les ambassadeurs de l’Union Européenne (UE), de l’Italie et le chargé d’affaires de l’Allemagne afin de protester contre l’action de l’opération Irini.

La mission Irini a affirmé dans un communiqué que les militaires allemands étaient montés à bord du navire turc après l’avoir intercepté à 160 milles marins au nord de Tripoli mais qu’ils avaient dû « suspendre leurs activités » faute d’autorisation d’Ankara pour procéder à des fouilles.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.