Les forces de l’ordre allemandes dispersent un rassemblement d’«anti-masques» à Berlin

Les forces de l’ordre allemandes dispersent un rassemblement d’«anti-masques» à Berlin

Les forces de l’ordre allemandes ont dispersé mercredi à Berlin au moyen de canons à eau, des manifestants «anti-masques» qui protestaient contre les restrictions imposées par les autorités dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

La police a commencé par demander, à l’aide de haut-parleurs aux 5.000 à 10.000 contestataires rassemblés non loin de la porte de Brandebourg, dans le centre de Berlin, de se conformer aux règles sanitaires. Puis, les forces de l’ordre ont fini par intervenir pour disperser ce regroupement. 

Ayant répondu à l’appel d’un collectif hétéroclite nommé « les libres-penseurs », ces manifestants accusent l’exécutif allemand de vouloir mettre en place une «dictature» alors que, depuis le début de ce mois, les autorités ont durci les mesures anti-coronavirus pour essayer de contenir la deuxième vague de la pandémie du coronavirus.

Au cours de la même journée, les deux chambres du Parlement allemand, le Bundestag et le Bundesrat, devaient statuer sur une réforme qui mentionne dans la loi du pays plusieurs mesures de lutte contre la propagation du Covid-19. 

Sur des forums en ligne, certains des détracteurs ont assimilé cette réforme à la disposition légale sur les pleins pouvoirs conférés à Adolf Hitler en 1933.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.