La justice allemande donne son aval à la construction du plus long tunnel immergé au monde

La justice allemande donne son aval à la construction du plus long tunnel immergé au monde

Au terme de plusieurs années de procédures judiciaires, la justice allemande a finalement autorisé mardi, la construction du Femernbelt, le plus long tunnel ferroviaire et routier au monde devant relier l’Allemagne au Danemark.

Cet ouvrage qui s’étendra sur 18 kilomètres environ, va relier, en passant sous la Baltique, la région allemande du Schleswig-Holstein aux îles danoises de Lolland-Falster, situées au sud de Copenhague. L’ouverture de ce tronçon est désormais fixée à 2029.

Sur le sol danois, les travaux devraient être lancés le 1er janvier prochain. Pour ce qui est du côté allemand, ce démarrage demeurait suspendu à divers recours judiciaires initiés depuis des années. 

Les opposants à cet ouvrage, qui fait l’objet d’un accord conclu en 2008 entre Berlin et Copenhague, constituaient un collectif hétéroclite entre compagnies de ferries, craignant une éventuelle concurrence du transport routier, et les écologistes redoutent une destruction de la flore et de la faune.

La plus haute instance judiciaire administrative allemande a finalement tranché mardi dernier, en assurant qu’aucun risque ou dégradation considérable n’était à redouter, ni pour la nature, ni pour le transport maritime. 

A présent, il n’y a plus que la Cour de justice de l’Union européenne à Luxembourg (CJUE) qui est habilitée à bloquer ce projet et elle devrait se prononcer sur ce sujet, au courant de ce mois de novembre.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 − deux =