couvre-feu nocturne à Chypre pour freiner la propagation du coronavirus

couvre-feu nocturne à Chypre pour freiner la propagation du coronavirus

Les autorités chypriotes ont décidé mercredi l’instauration à partir de ce jeudi un couvre-feu nocturne de 23h00 à 05h00 locales, sur l’ensemble du territoire du pays pour tenter de freiner l’importante hausse des cas de contamination au Covid-19.

Les bars, restaurants et cafés devront fermer à 22h30 locales. Initialement imposé aux villes portuaires de Limassol et Paphos, le couvre-feu sera progressivement étendu à tout le territoire de Chypre. Les mesures resteront en vigueur jusqu’au 30 novembre. Depuis mi-octobre, le port du masque a été imposé en extérieur après avoir été seulement obligatoire dans les espaces clos. 

Les autorités de l’île se sont résolues à adopter cette stratégie en raison de la hausse alarmante des cas de Covid-19. Si le pays de 900.000 habitants semble relativement peu touché par la maladie avec un total de 5.100 cas recensés depuis mars dont 26 décès, le nombre de cas à fin septembre n’était que de 1.755. 

Deux tiers des 5.100 cas au total ont donc été enregistrés depuis le début d’octobre avec un nombre à trois chiffres quotidiennement. Mercredi le nombre de cas quotidiens enregistrés s’est établi à 166 alors qu’il était auparavant tombé à moins de 10. 

Le président Nicos Anastasiades a exhorté ses concitoyens, dans un discours à la nation hier mercredi, à respecter les restrictions, tout en avertissant que la hausse quotidienne des cas peut atteindre des proportions incontrôlables et menacer le système de santé, les emplois et le bien-être de tous. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *