L’exécutif néerlandais bloque un plan d’aide en faveur de KLM

L’exécutif néerlandais bloque un plan d’aide en faveur de KLM

L’Etat néerlandais a décidé de bloquer l’aide publique sollicitée par le transporteur aérien KLM qui sollicitait une main forte dans le contexte de la pandémie du Covid-19.

«L’aide prévue ne passe pas. C’est décevant mais c’est un fait », a regretté le ministre néerlandais des Finances, Wopke Hoekstra. L’exécutif néerlandais a bloqué samedi dernier le décaissement d’une aide publique de 3,4 milliards d’euros en faveur de KLM, à la suite du refus des organisations syndicales de parapher un accord sur cinq ans.

A propos, des syndicats de KLM n’avaient pas daigné conclure cet accord, déplorant des amendements «de dernière minute» au sujet de la baisse des rémunérations. 

Hoekstra avait accordé à la direction et aux organisations syndicales de cette compagnie aérienne jusqu’à samedi, pour se mettre d’accord de sorte à permettre le décaissement de l’aide publique, sous forme de prêts, à KLM.

La semaine dernière, le transporteur aérien avait soumis au ministère néerlandais des Finances un plan d’austérité comportant des coupes de 15% dans les dépenses et la suppression de 5.000 postes en raison des conséquences de la crise de Covid-19 sur son secteur. 

Le même plan inclut un accord avec les organisations syndicales prévoyant une réduction des émoluments des pilotes jusqu’en mars 2022 et du personnel naviguant et au sol jusqu’en 2023.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − 8 =