France : Fermeture des rayons non-essentiels des grandes surfaces

France : Fermeture des rayons non-essentiels des grandes surfaces

Le Premier ministre français, Jean Castex a annoncé dimanche soir, que les grandes surfaces fermeront les rayons des produits qui ne sont pas de première nécessité dès demain mardi. 

C’est ainsi que le gouvernement a choisi de répondre à la colère des 200.000 commerçants qui ont été obligés de fermer depuis le début du confinement. La décision a été prise après une longue journée de concertations en visioconférence avec les fédérations des commerçants, de la grande distribution ainsi que les partenaires sociaux. Le décret détaillant la liste des produits concernés sera rendu public demain matin. 

Pour l’instant, il n’est pas question d’une réouverture des fleuristes, libraires, magasins de jouet ou encore les bijouteries. Mais en interdisant la vente dans les grandes surfaces des produits que les petits commerçants n’ont pas le droit de vendre, le gouvernement cherche à rétablir «l’équité» entre les petits commerçants et les grandes surfaces. 

Depuis vendredi, de nombreux élus locaux ont pris des arrêtés autorisant l’ouverture des commerces non-alimentaires dans leurs communes, dénonçant l’«illégalité» de traitement face à la grande distribution et à la vente en ligne. 

De nombreux commerçants, déjà durement touchés les restrictions déjà imposées au printemps, contestent ce reconfinement, même s’il leur est permis d’organiser le retrait de commandes en magasins et des livraisons. Ils craignent notamment de rater les profits des fêtes de Noël au profit du commerce en ligne et des grandes surfaces. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-huit + 17 =