Featured Monde

Etats-Unis : La FDA durcit les conditions de commercialisation des vaccins anti-coronavirus

L’agence américaine des médicaments (FDA) a établi mardi des critères plus fermes que ceux voulus par le chef d’Etat, Donald Trump, pour valider dans les plus brefs délais, un vaccin anti-coronavirus.

Les fabricants sont tenus de patienter au minimum deux mois après l’injection de la dernière dose dans les essais cliniques de phase III avant de solliciter une autorisation de mise sur le marché, a indiqué en ligne mardi la FDA. Autrement dit, il est impossible que cette autorisation soit délivrée avant le scrutin présidentiel du 3 novembre prochain.

En effet, les trois essais en cours aux Etats-Unis ont débuté en fin juillet pour ceux de Pfizer et de Moderna et en fin septembre pour celui de Johnson & Johnson. En outre, les deux premiers vaccins nécessitent deux doses séparées d’une période de trois ou quatre semaines.

La FDA a par ailleurs exigé que ces vaccins montrent une efficacité d’au moins 50 % de prévenir la maladie à coronavirus. Pour ce qui est du groupe placebo, il devra comprendre au moins cinq cas graves de Covid-19, suivant les exigences de la même institution, étant donné que le vaccin vise à prévenir les formes sévères du Covid-19.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
https://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *