Covid-19 : Bruxelles autorise à nouveau les déplacements des Belges vers les zones à risque

Covid-19 : Bruxelles autorise à nouveau les déplacements des Belges vers les zones à risque

Le ministère belge des Affaires étrangères a levé lundi l’interdiction faite aux citoyens du Royaume de Belgique de voyager dans des zones considérées à risque à cause de la pandémie de Covid-19.

Dès vendredi prochain, les ressortissants belges qui le souhaitent pourront se rendre dans des zones classées rouges. « Nous étions jusqu’ici le seul pays européen à interdire et non à déconseiller les voyages en zones rouges », a déclaré le chef de la diplomatie belge, Philippe Goffin.

Ainsi, ce n’est plus interdit mais plutôt « strictement déconseillé » pour un Belge d’aller dans des zones à risque dans ce contexte d’épidémie de coronavirus, précise le ministère. 

Toutefois, les modalités n’ont pas encore été précisées. Pour le moment, les citoyens belges de retour des zones rouges sont dans l’obligation d’observer une quarantaine et d’effectuer un test de dépistage de Covid-19. Les mêmes dispositions concernent les résidents d’une zone rouge désireux de se rendre sur le sol belge pour une période de plus de 48 heures.

Néanmoins, les personnes vivant à la frontière entre la Belgique et la France et les travailleurs frontaliers sont épargnés de ces mesures, étant « autorisés à se déplacer de part et d’autre de la frontière pour se rendre sur leur lieu de travail ou accomplir d’autres activités habituelles ».

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − quatre =