Featured Politique

Vladimir Poutine réaffirme son soutien au président biélorusse contesté Alexandre Loukachenko

Le président russe, Vladimir Poutine a profité de sa rencontre hier lundi avec son homologue biélorusse, Alexandre Loukachenko dans la station balnéaire de Sotchi, au bord de la mer Noire, où il accueille régulièrement des dignitaires en visite, pour lui réaffirmer son soutien alors qu’il fait plus que jamais, l’objet d’un mécontentement grandissant d’une partie de ses compatriotes. 

Vladimir Poutine a annoncé que la Russie accordait un prêt de 1,4 milliard de dollars à la Biélorussie, une somme légèrement supérieure au montant que ce pays a puisé le mois dernier, dans ses réserves d’or et de devises pour soutenir sa monnaie, le Rouble. Le Kremlin a par la suite précisé qu’une partie de ces fonds servirait à refinancer de précédents prêts. 

Il a aussi déclaré avoir convenu avec son homologue biélorusse lors d’un entretien de près de quatre heures, de renforcer la coopération commerciale entre leurs deux pays et l’approvisionnement de la Biélorussie en produits énergétiques russes et de poursuivre leur coopération militaire. 

La rencontre de Poutine et Loukachenko est intervenue au lendemain d’une nouvelle manifestation qui a rassemblé à Minsk plus de 100.000 personnes réclamant le départ d’Alexandre Loukachenko après 26 années au pouvoir. La contestation ne faiblit pas depuis l’annonce de sa réélection.

Il a aussi apporté son soutien au projet de réforme constitutionnelle d’Alexandre Loukachenko. Aux contours encore flous, ce projet de réforme est le seul compromis évoqué par Minsk pour sortir de la crise politique profonde que traverse la Biélorussie depuis plus d’un mois. Elle doit être soumise « au référendum », et elle pourrait éventuellement mener à de nouvelles élections. 

L’opposition biélorusse rejette le projet de révision de la Constitution, dans lequel elle voit une tentative du président Loukachenko de se maintenir au  pouvoir, alors qu’elle juge déjà frauduleuse sa réelection le 9 août dernier avec officiellement 80% des suffrages. 

L’opposition craint aussi qu’Alexandre Loukachenko qui qualifie pour sa part le mouvement de contestation de complot occidental, ne brade l’indépendance de la Biélorussie en échange du soutien de Vladimir Poutine. 

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
https://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *