Les professionnels de santé sud-africains réclament des meilleures conditions de travail et une revalorisation salariale

Les professionnels de santé sud-africains réclament des meilleures conditions de travail et une revalorisation salariale

Les professionnels de santé sud-africains ont protesté jeudi à l’appel du Nehawu, la principale organisation syndicale du secteur public. 

Une centaine de manifestants se sont massés devant la présidence à Pretoria pour demander une amélioration de leurs conditions de travail et une revalorisation salariale. Le personnel de santé déplore que l’exécutif n’accorde pas plus d’attention à leurs réclamations, pendant qu’ils constituent le premier rempart contre l’épidémie de Covid-19 qui a frappé de plein fouet l’Afrique du Sud.

A propos, plus de 27 000 professionnels de santé sud-africains ont contracté le coronavirus. Dans cette population, 240 décès ont été déplorés. Du coup, le personnel médical qui poursuit son travail fait face à un manque de ressources humaines. « Les infirmières qui contractent le virus doivent s’isoler chez elles, donc nous nous retrouvons en sous-effectif, et on attend de nous qu’on travaille normalement », s’est plainte une d’entre elles.

Certains membres de cette corporation sont particulièrement indignés suite aux révélations de multiples scandales de corruption relatifs à la fourniture du matériel de protection. « Ça nous met très en colère, car beaucoup d’institutions sont désormais en manque d’équipement », a déclaré un infirmier.

Au cas où le Newahu n’obtient pas gain de cause d’ici jeudi prochain, cette organisation syndicale pourrait appeler à une grève générale dans ce secteur.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × quatre =