L’opposant russe Alexeï Navalny a été empoisonné selon ses médecins traitants à Berlin

L’opposant russe Alexeï Navalny a été empoisonné selon ses médecins traitants à Berlin

Les laboratoires d’Allemagne a confirmé hier lundi, la thèse d’un empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny, plongé dans le coma depuis un malaise dans le cadre d’un déplacement en Sibérie la semaine dernière et transféré à Berlin le week-end dernier. 

Berlin a fait monter la pression sur «les autorités russes », les appelant à résoudre cette affaire. 

Endossant les résultats des tests cliniques effectués dans plusieurs laboratoires, la chancelière allemande Angela Merkel a indiqué que ceux-ci « pointent en direction d’un empoisonnement ». 

La police fédérale allemande a doublé ses effectifs hier soir à Berlin devant l’hôpital de la Charité où est hospitalisé l’opposant russe Alexeï Navalny dans un état comateux. 

Dans un communiqué commun, la chancelière allemande et son chef de la diplomatie, Heiko Maas demandent à ce que les auteurs de l’empoissonnement «soient traduits en justice» pour répondre de leurs actes. 

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a également appelé Moscou à une « enquête indépendante et transparente sur l’empoisonnement » de l’opposant russe. 

Les médecins de l’hôpital de la charité ont affirmé avoir trouvé des «traces d’empoisonnement», précisant que les résultats cliniques indiquent une intoxication par une substance du groupe des inhibiteurs de la cholinestérase, une enzyme qui peut être susceptible d’être utilisée contre la maladie d’Alzheimer.

Mai à forte dose, elle peut être très dangereuse et produire aussi des agents neurotoxiques puissants, du type de l’agent innervant Novitchok, un agent de conception soviétique, déjà  utilisé selon les autorités britanniques pour l’empoisonnement en mars 2018 en Grande-Bretagne de l’ex-agent double Sergueï Skripal et sa fille Ioulia. 

Les médecins qui s’occupent d’Alexeï Navalny sont pessimistes. Si sa vie ne serait pas en danger, le poison a attaqué le système nerveux et neurologique, et il y aura peut-être des séquelles à long terme.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × quatre =