Featured Monde

La Turquie et la Russie en concertation pour un cessez-le-feu en Libye

Ankara et Moscou sont décidées à poursuivre leurs négociations dans l’objectif de parvenir à un cessez-le-feu sur le sol libyen, bien que la visite en Turquie de deux ministres russes ait été annulée dimanche dernier, a assuré lundi le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Suite à un accord entre les chefs d’Etats turc Recep Tayyip Erdogan et russe Vladimir Poutine, les ministres russes des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et de la Défense, Sergueï Choïgou, devaient effectuer dimanche dernier une visite dans la capitale économique turque, mais au final, ce déplacement a été annulé sans aucun motif officiel. 

De son côté, la presse turque a évoqué des mésententes entre les deux parties qui appuient des camps rivaux en Libye.

« Nous avons décidé qu’il serait plus utile à ce stade de poursuivre les discussions à un niveau technique », a déclaré lundi le ministre turc des Affaires étrangères lors d’un point de presse avec le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif.

Ankara soutient le gouvernement libyen d’union nationale (GNA), dirigé par Fayez al-Sarraj et reconnu par la communauté internationale. Celui-ci est confronté à la rébellion du maréchal Khalifa Haftar, qui bénéficie du soutien des gouvernements russe, égyptien et émirati. 

La Turquie a mis à disposition du GNA, entre autres, des conseillers militaires et des drones. Cela a permis ces dernières semaines aux forces progouvernementales libyennes de remporter des victoires militaires face aux troupes dissidentes de Haftar.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *