Russie : Arrestation de trois responsables impliqués dans la fuite d’hydrocarbures dans l’Arctique

Russie : Arrestation de trois responsables impliqués dans la fuite d’hydrocarbures dans l’Arctique

Trois responsables russes ont été arrêtées hier mercredi, pour leur rôle dans la pollution sans précédent de cours d’eau de l’Arctique russe, dont le nettoyage prendra « des années », à la suite d’une fuite de carburant contenu dans le réservoir d’une centrale thermique. 

Le comité d’enquête russe a annoncé l’arrestation du chef de l’entreprise chargé du réservoir de diesel ayant cédé, Pavel Smirnov, de l’ingénieur principal, Alexeï Stepanov et de son adjoint, Iouri Kouznetsov. 

Ils sont accusés d’avoir continué à exploiter la citerne sans effectuer les réparations dont la nécessité avait été établie en 2018. Les trois responsables de cette filiale du grand groupe minier russe Norilsk Nickel encourent jusqu’à cinq ans de prison. 

Le 29 mai, 21 000 tonnes de carburant que contenait le réservoir de la centrale thermique se sont déversées dans la rivière Ambarnaïa et les terrains proches de ce cours d’eau. 

Mardi, le gouverneur du territoire concerné a affirmé que la pollution avait atteint le lac de Piassino, à partir de l’Ambarnaïa, et évoqué la possibilité qu’elle se propage jusqu’à la mer arctique de Kara. 

Les travaux de nettoyage mobilisent près de 700 personnes selon le ministère des Situations d’urgence. Les employés de Transneft, chargé d’une partie des opérations de dépollution, se sont servis de pompes pour aspirer l’eau souillée retenue par des barrages flottants, qui est ensuite stockée dans des cuves installées sur place.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quinze + 8 =