Certaines mesures de confinement estimées « inconstitutionnelles » par la justice sud-africaine

Certaines mesures de confinement estimées « inconstitutionnelles » par la justice sud-africaine

La justice sud-africaine a estimé « inconstitutionnelles et invalides » certaines mesures de confinement prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Les autorités sud-africaines disposent d’un délai de 14 jours pour revoir ces mesures, suivant cette décision de justice.

Ce jugement a été prononcé par la haute cour de Pretoria, selon laquelle les mesures en question n’ont pas de lien à la diminution du taux d’infection ou à la limitation de la propagation du coronavirus. De l’avis du juge Norman Davis, il est aberrant de permettre aux gens d’entreprendre un voyage pour prendre part à des obsèques mais pas pour générer des revenus par le commerce à la sauvette, comme c’est le cas pour beaucoup de citoyens sud-africains.

En réaction, le gouvernement sud-africain s’est engagé à revoir les mesures, tout en précisant qu’entre temps, la réglementation actuelle demeure en application.

Tout récemment, les autorités sud-africaines ont commencé à alléger les mesures de confinement. Au cours de cette semaine par exemple, les ventes d’alcool ont été à nouveau autorisées, mais seulement en vue d’une consommation à domicile. Quant aux ventes de cigarettes, elles font toujours l’objet d’une interdiction, de même que les rassemblements, excepté pour des raisons professionnelles ou dans le cadre d’offices religieux ou de funérailles.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 + 17 =