L’Allemagne craint une montée de l’antisémitisme liée à la pandémie de Covid-19

L’Allemagne craint une montée de l’antisémitisme liée à la pandémie de Covid-19

Les autorités allemandes ont clairement exprimé leurs craintes que la pandémie de Covid-19 en Allemagne s’accompagne d’une montée de l’antisémitisme, sur fond des «théories du complot» abondamment développées sur les réseaux sociaux.

«Il y a des liens directs entre l’actuelle propagation du coronavirus et celle de l’antisémitisme», a affirmé le commissaire du gouvernement allemand en charge de l’antisémitisme, Félix Klein, lors d’une conférence de presse à l’occasion de la présentation d’un projet de recherche associant divers établissements universitaires allemand et faisant l’objet d’un financement de 12 millions d’euros (13,2 millions de dollars) entre 2021 et 2025. 

«Les théories du complot ont du succès en temps de crise», a relevé Félix Klein qui estime que l’antisémitisme est un «virus dangereux».

Par la suite, ce responsable a évoqué, à titre d’illustration, les thèses diffusées sur Internet d’après lesquelles la crise sanitaire actuelle résulte d’essais ratés d’une arme biologique mise au point par les services secrets du Mossad israélien. 

Ces dernières années, les délits contre les juifs ont connu une forte hausse en Allemagne. D’après les dernières statistiques officielles, ils ont augmenté, en 2018, de 20 % environ à 1.799 cas, dont 69 attaques avec violence.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-neuf − un =