Les troupes américaines entament leur retrait de l’Afghanistan

Les troupes américaines entament leur retrait de l’Afghanistan

Les troupes américaines ont entamé leur retrait de deux bases d’Afghanistan, dont l’une est située dans un fief des rebelles, a indiqué mardi un responsable américain. 

Selon ce dernier, ces deux bases se trouvent à Lashkar Gah, la capitale de la province du Helmand (sud), et dans la province d’Herat (Ouest). Une semaine auparavant, le gouvernement américain avait conclu un accord avec les talibans.

D’après les clauses de cet accord, le nombre de militaires américains sur place doit être ramené de 12 ou 13.000 à 8.600 d’ici mi-juillet. En plus, cinq des vingt bases militaires des Etats-Unis sur le sol afghan, devraient être évacuées. 

A propos, Omar Zwak, le porte-parole du gouverneur du Helmand, a affirmé que depuis le week-end dernier, seuls «20 ou 30» militaires de nationalité étrangère se sont retirés de Lashkar Gar.

Voulant mettre un terme au plus long conflit armé de son histoire, le gouvernement américain s’est engagé dans le cadre de l’accord de Doha au retrait intégral des troupes étrangères d’Afghanistan en l’espace de 14 mois, à condition que les talibans honorent des engagements sécuritaires. 

Les provinces afghanes du Helmand et de Kandahar sont considérées comme les fiefs des talibans, où les forces américaines et britanniques ont été régulièrement la cible d’attaques en 18 ans de guerre dans ce pays.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 + 13 =