Featured Politique

Plus de 5.000 détenus graciés en Tanzanie

Le président de la Tanzanie, John Magufuli a accordé ce lundi, sa grâce à plus de 5.000 détenus, à l’occasion de la célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance du pays.

Précisément, 5.533 prisonniers vont bénéficier de cette remise de peine qui, selon le Chef de l’Etat, «soulagera ceux qui ont été emprisonnés pour des infractions mineures et ceux qui n’ont pas pu avoir des avocats pour les représenter ou de l’argent pour payer les amendes».

Ces libérations contribueront également à décongestionner les prisons de la Tanzanie qui compte quelques 35.803 prisonniers, d’après Magufuli.

La commémoration de ce 58ème anniversaire de l’indépendance est l’occasion pour la Tanzanie de se réconcilier avec elle-même, dans l’optique d’œuvrer ensemble pour un développement harmonieux, a déclaré le président tanzanien.

C’est dans cette optique que des représentants du Chadema, le principal parti de l’opposition, ont assisté aux cérémonies commémoratives, pour la première fois depuis l’élection de Magufuli fin 2015.

«Notre présence ici est l’expression de la nécessité d’avoir une réconciliation en Tanzanie», a déclaré le président du Chadema, Freeman Mbowe.

Il a appelé la classe politique et tous les Tanzaniens à faire en sorte que ce jour «s’ouvre un nouveau chapitre dans lequel nous coopérerons, nous nous critiquerons les uns les autres et nous encouragerons la démocratie. Monsieur le président (Magufuli), vous avez l’opportunité d’écrire l’histoire en rectifiant tous ces problèmes».

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
https://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *