Echange de prisonniers entre les Etats-Unis et l’Iran

Echange de prisonniers entre les Etats-Unis et l’Iran

Washington et Téhéran ont annoncé samedi dernier un échange de prisonniers avec la libération de Xiyue Wang, un ressortissant sino-américain emprisonné depuis trois ans sur le sol iranien, et de Massoud Soleimani, un citoyen iranien incarcéré aux Etats-Unis. Il s’agit d’un rare acte de coopération entre les deux pays.
«Heureux que le professeur Massoud Soleimani et Xiyue Wang rejoignent bientôt leurs familles», a posté samedi sur Twitter, le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif.
«Merci à toutes les personnes impliquées, notamment le gouvernement suisse», qui représente les intérêts américains en Iran depuis la rupture des relations diplomatiques entre les deux Etats à la suite de la révolution islamique iranienne de 1979, a-t-il poursuivi.
Sur le même réseau social, le président américain, Donald Trump, a exprimé sa reconnaissance à l’Iran pour une «négociation très juste». Cet échange de prisonniers prouve que Washington et Téhéran «peuvent conclure un accord ensemble», a-t-il ajouté en remerciant la confédération suisse pour sa médiation.
Xiyue Wang était doctorant à l’université américaine de Princeton lorsqu’il avait été arrêté en Iran en 2016 pendant qu’il effectuait ses recherches. L’année suivante, la justice iranienne l’avait condamné à dix ans de prison pour espionnage.
Pour ce qui est de Massoud Soleimani, cet expert en cellules souches avait été interpellé à l’aéroport de Chicago en octobre 2018. Il avait été accusé d’avoir exporté du matériel biologique en Iran en violation des sanctions américaines imposées à ce pays concernant son programme nucléaire.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 + huit =