Bond significatif de l’extrême droite lors d’élections régionales en Allemagne de l’est

Bond significatif de l’extrême droite lors d’élections régionales en Allemagne de l’est

D’après les résultats provisoires des élections régionales tenues dimanche en Saxe et dans le Brandebourg, en ex-RDA, l’extrême droite a enregistré une forte poussée au détriment de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) et du Parti social-démocratique (SPD).

La CDU de la chancelière allemande, Angela Merkel, demeure la première formation politique en Saxe, mais avec 32 % des suffrages exprimés. Ainsi, ce parti a reculé de 7,4 points de pourcentage en comparaison au précédent scrutin en 2014. En outre, le parti d’extrême droite AfD (Alternative pour l’Allemagne) arrive en seconde position avec 27,5 % des voix, alors qu’il n’avait été crédité que d’environ 10 % cinq ans auparavant.

Dans son fief du Brandebourg, qui entoure la capitale allemande, Berlin, et dont il est à la tête depuis 1990, le SPD garde également sa première place avec 27,2 % des suffrages exprimés, juste devant l’AfD qui enregistre 22,8 %, ce qui correspond à près du double de son score en 2014.

L’AfD, qui est entré au Parlement national en 2017, joue sur le mécontentement des électeurs suite à la politique migratoire et la fermeture annoncée des mines de charbon dans les deux Länder. Ce parti se présente comme l’héritier du mouvement à l’origine de la chute du Mur de Berlin il y a 30 ans.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 3 =