La populiste Petry (AfD) ne sera pas tête de liste aux législatives en Allemagne

La populiste Petry (AfD) ne sera pas tête de liste aux législatives en Allemagne

La figure de proue de la formation politique d’extrême-droite «Alternative pour l’Allemagne» (AfD), Frauke Petry, ne sera pas la tête de liste de son parti à l’occasion des élections législatives de septembre prochain, a-t-elle annoncé mercredi.

Dans un message vidéo publié sur les réseaux sociaux, la cheffe de file de l’AfD, Frauke Petry a annoncé qu’elle ne serait pas non plus dans une équipe restreinte, justifiant ce choix par la nécessité, à son avis, de débattre de sujets importants sans considération aucune des personnalités individuelles.

Cette annonce est intervenue alors que s’ouvre ce vendredi un congrès de l’AFD à Cologne, au cours duquel les principaux candidats pour les élections doivent être officiellement investis. Deux semaines avant, Mme Petry avait dévoilé son intention d’introduire une motion lors de ce congrès de sorte à encourager une stratégie politique plus pragmatique.

C’est en 2013 que l’AFD a été lancée en tant que formation politique eurosceptique. Par la suite, ce parti a opéré, sous l’influence de sa tête d’affiche, un repositionnement, se déclarant opposé à l’immigration et à l’Islam. Ainsi, la crise migratoire a permis à l’AFD de gagner en audience.

Toutefois, cette formation politique a perdu du terrain dans les intentions de vote à cause, entre autres, de ses conflits internes. A l’heure actuelle, l’AFD dispose de 11 représentations parmi les 16 régions du pays. Ce parti espère entrer au Bundestag après les prochaines élections législatives.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 + 16 =