La Banque centrale de Chine augmente ses taux à court terme

La Banque centrale de Chine augmente ses taux à court terme

La Banque centrale chinoise « PBOC », a relevé ce vendredi, d’un dixième de point ses taux à court terme sur le marché monétaire national qui n’avaient pas augmenté depuis quatre ans.

Ce resserrement de sa politique monétaire, qui a surpris la plupart des analystes, a pour but de lutter contre le gonflement du crédit.

La Banque centrale de Chine précise dans son communiqué que ses taux à 7, 14 et 28 jours augmentaient de 0.10 point à 2.35%, 2.5% et 2.65% respectivement. Il s’agit du premier relèvement depuis 2013 pour les taux à 7 et 14 jours, et depuis 2015 pour le taux à 28 jours. Les analystes s’attendent à ce que la PBOC modifie ses taux plus fréquemment cette année.

Dans un contexte de bulle immobilière, la mesure de la Banque centrale chinoise, qui survient à la réouverture des marchés financiers chinois fermés depuis une semaine pour cause de Nouvel an lunaire, confirme l’intention des autorités du pays de lutter contre le gonflement du crédit et de défendre le taux de change du yuan. L’économie chinoise a été soutenue l’an dernier par le crédit bon marché et l’immobilier, dont les prix ont flambé, ce qui a permis au pays d’afficher une croissance économique de 6.7% en 2016, son taux le plus bas depuis 26 ans. Mais le risque d’éclatement de la bulle incite le régime communiste à resserrer le coût du crédit.

Dans leurs efforts pour réorienter l’économie, les autorités chinoises multiplient également les mesures pour enrayer la fuite des capitaux. Si celle-ci est motivée par la volonté des épargnants de trouver à l’étranger des placements rémunérateurs qu’ils ne trouvent plus dans le pays depuis la chute des marchés boursiers à l’été 2015, elle entraîne à son tour une chute du yuan. La monnaie nationale est tombée ces derniers mois à son plus bas niveau depuis huit ans face au dollar.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − dix-neuf =