Le taux de chômage toujours plus bas en Allemagne

Le taux de chômage toujours plus bas en Allemagne

Le taux de chômage en Allemagne a reculé en janvier, à la surprise générale des analystes, pour s’établir à 5,9 %, d’après un chiffre corrigé des variations saisonnières (CVS), enregistrant un nouveau plus bas historique de cet indicateur depuis la réunification des deux Allemagnes en 1990.

Les analystes sondés par le fournisseur de services financiers Factset s’attendaient à un taux de chômage de 6 %, soit le niveau habituel de cet indicateur depuis octobre dernier. Le nombre de chômeurs outre-rhin a diminué, en données corrigées, de 26.000 au cours du premier mois de cette année comparativement à décembre 2016.

«Le marché du travail a bien commencé l’année », a estimé le président de l’Agence allemande pour l’Emploi, Frank Weise, par voie de communiqué, avant d’ajouter que « le nombre (brut) de personnes sans emploi a augmenté en janvier pour des raisons purement saisonnières ».

Quant au taux de chômage brut, qui est moins représentatif d’une tendance de fond mais plus utilisé dans le débat public en Allemagne, il a évolué pour atteindre 6,3 % alors qu’il était de 5,8 % en décembre. Pour ce qui est du nombre de demandeurs d’emplois, il atteint désormais 2,78 millions de personnes, soit une augmentation de 209 000 personnes en rythme mensuel.

En données corrigées, le chômage en Allemagne tend à baisser depuis mi-2009. Cet indicateur correspondait à un taux de 6,1 % sur l’ensemble de l’an 2016. Un an auparavant, le taux de chômage était de 6,4 % alors qu’il était de 6,7 % en 2014 et 6,9 % en 2013.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =