Des centaines de passagers aériens interdits d’entrée aux Etats-Unis

Des centaines de passagers aériens interdits d’entrée aux Etats-Unis

Comme de nombreuses autres compagnies aériennes à travers le monde, Air France a refusé l’embarquement hier dimanche, vers les Etats-Unis, d’une quinzaine de personnes issues des sept pays black-listés par le président américain.

Cette mesure a été prise suite au décret signé vendredi, par Donald Trump au motif de lutter contre le terrorisme.

Air France a défendu sa décision de refuser l’embarquement de ces 15 personnes en arguant que « chaque compagnie aérienne, peu importe le pays d’arrivée, est obligée de se conformer aux exigences d’entrée du pays desservi». Si elles contreviennent à ces mesures, elles doivent payer des amendes et réacheminer les passagers, potentiellement à leur charge.

Comme avec Air France, des passagers transitant avec d’autres compagnies aériennes dans de nombreux aéroports du monde, de Téhéran au Caire en passant par les Pays-Bas ou encore Vienne, sont restés bloqués. Aux Etats-Unis, des dizaines de passagers, entre 100 et 200, ont été interpelés à l’atterrissage et menacés d’expulsion selon le quotidien américain New York Times.

Selon l’administration Trump, la décision d’interdire l’entrée à tous les réfugiés, quelle que soit leur origine, pendant 120 jours, de façon indéfinie pour les réfugiés syriens, ainsi qu’à tous les ressortissants de sept pays à majorité musulmane et considérés comme des viviers terroristes par l’administration américaine, pendant 90 jours, doit permettre de lutter contre le terrorisme.

Cette décision a provoqué un véritable tollé, tant à l’intérieur des Etats-Unis qu’à l’extérieur. Plusieurs associations américaines de défense des droits des immigrés ont commencé à militer pour que le président abroge ce texte de loi et des milliers de personnes ont fait part de leur opposition à cette mesure en manifestant dans les aéroports de New York, Chicago, Los Angeles, San Francisco, San Diego, Boston, Dallas et Minneapolis.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

9 − 3 =