Une actrice iranienne boycotte les Oscars en protestation contre la politique migratoire de Trump

Une actrice iranienne boycotte les Oscars en protestation contre la politique migratoire de Trump

L’actrice iranienne Taraneh Alidoosti a déclaré hier jeudi, dans un tweet qu’elle ne participera pas à la prochaine cérémonie des Oscars pour laquelle son film Le Client est nommé.
Elle entend ainsi protester contre la décision du nouveau président américain, Donald Trump de suspendre l’entrée des ressortissants de sept pays musulmans, dont l‘Iran, sur le sol américain.
L’actrice âgée de 33 ans, qualifie de «raciste» l’interdiction de visa décidée par le président Trump. Son boycott annoncé devrait faire parler de lui. Le film Le Client du réalisateur Asghar Farhadi, dans lequel elle joue, a été nommé dans la catégorie du Meilleur film en langue étrangère aux Oscars. Ce film a déjà raflé plusieurs prix dans des festivals de cinéma, à Cannes, Chicago et Munich.
La décision de Taraneh Alidoosti est la première réaction pour faire face à l’offensive contre l’immigration de Donald Trump. Le président républicain doit prendre des mesures dans les prochains jours pour réduire l’immigration légale, en divisant par deux, à 50 000, le nombre de réfugiés autorisés à entrer aux Etats-Unis chaque année et en bloquant pour une période d’un mois l’émission de visas pour les personnes en provenance de certains pays musulmans d’Afrique et du Proche-Orient, plus précisément la Syrie, le Soudan, la Somalie, l’Irak, l’Iran, la Libye et le Yémen.
Donald Trump a défendu ses mesures en affirmant à la télévision américaine ABC qu’il fallait agir dans « un monde en colère » devenu « un foutoir complet ». Pourtant, avec plus d’un million de personnes vivant sur son sol depuis plus de quatre ans et en dépit du fait que les deux pays n’ont pas de relations diplomatiques depuis 38 ans, les Etats-Unis comptent la plus forte communauté iranienne vivant à l’étranger. Les Iraniens craignent également un durcissement de la politique américaine, notamment l’application de nouvelles sanctions contre le pays malgré l’accord nucléaire.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-neuf − quinze =