Afrique du Sud: Eskom menace de couper l’électricité à huit municipalités

Afrique du Sud: Eskom menace de couper l’électricité à huit municipalités

Des millions de ménages en Afrique du Sud pourraient bientôt être privés d’électricité. La compagnie nationale d’électricité, Eskom a annoncé son intention d’interrompre sa fourniture à huit municipalités pour cause d’insolvabilité.

Un groupe de citoyens a lancé une action en justice dans l’objectif d’empêcher la mise en œuvre de cette décision. Mais, la Haute Cour de Pretoria a estimé mardi dernier que la société d’électricité avait pleinement le droit d’agir ainsi.

Les huit municipalités qui sont dans le collimateur d’Eskom lui doivent environ 700 millions d’euros (770 millions de dollars) au total. La société d’électricité a menacé d’interrompre sa fourniture d’ici la fin de cette semaine. Ce qui a poussé un organisme de la société civile, convaincu de l’illégalité d’une telle décision, à porter l’affaire en justice. De l’avis du groupe Afriforum, cette décision porterait préjudice aux commerces et aux particuliers suite à la mauvaise gestion de leur municipalité. Toutefois, la justice n’a pas fait de suite favorable à cette requête.

Ainsi, Eskom a fixé un ultimatum aux municipalités : celles-ci ont jusqu’au 16 janvier prochain pour payer leurs arriérés. Il est à noter que la dette d’Eskom s’élève à près de 25 milliards d’euros (27,5 milliards de dollars). Une situation due, d’après la société nationale d’électricité, aux connexions illicites et à l’insolvabilité.

Une enquête menée par le gouvernement sud-africain a révélé qu’environ 5 % des foyers ne s’acquittent pas de leur facture. Parmi les principaux débiteurs de l’Etat figure Soweto. Une association qui s’y trouve est même devenue experte dans le re-branchement des ménages qui ont été déconnectés tout en soutenant qu’un des engagements de l’ANC en arrivant au pouvoir était la gratuité de l’électricité.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quinze + seize =