Afrique: le Roi Mohammed VI plaide pour une coopération africaine “forte et solide”

Afrique: le Roi Mohammed VI plaide pour une coopération africaine “forte et solide”

m6En marge de la visite de travail qu’effectue actuellement le Roi Mohammed VI à Madagascar, le souverain marocain a accordé samedi une interview exclusive à la presse malgache, une sortie médiatique dans laquelle le souverain marocain a appelé les autres chefs d’État africains à « construire le futur » du Continent.

Pour le Roi Mohammed VI, les récentes visites qu’il a effectuées en Afrique démontrent la volonté du Royaume à aller de l’avant dans sa coopération avec les autres pays africains. Cette collaboration inter-africaine revêt une  importance particulière à l’heure actuelle et au vu des défis que doit surmonter le Continent.

Le souverain chérifien a ainsi affirmé œuvrer en faveur d’une « coopération sud-sud forte et solide » avec les pays africains dans leur ensemble. Cette déclaration a été très commentée par la presse africaine puisque le souverain marocain effectue depuis maintenant plusieurs semaines une tournée continentale afin de renforcer les partenariats économiques et politiques du Maroc avec les autres pays d’Afrique.

S’inscrivant dans le cadre de la réintégration prochaine du Maroc au sein de l’Union Africaine (UA), les récents déplacements de Mohammed VI ont permis par la même occasion de sceller de nouveaux accords avec les pays visités. Il s’agit notamment du Rwanda, de la Tanzanie, du Sénégal, de l’Éthiopie et, actuellement de Madagascar.

D’autres visites sont prévues prochainement au Nigeria et probablement dans d’autres pays d’Afrique de l’Est. Les partenariats économiques ainsi noués et qui embrassent un large éventail de secteurs ont fortement accru la présence du Maroc sur la scène africaine.

Répondant à une question sur ce sujet, le Roi Mohammed VI a affirmé que le Royaume donne et partage «  sans arrogance». En effet, les nombreux investissements effectués ces dernières années par les sociétés marocaines en Afrique ont été menés d’un commun accord avec les pays concernés. Une situation qui a permis au Maroc de devenir l’un des principaux investisseurs en Afrique subsaharienne.

Enregistrer

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + treize =