De sanglantes violences éclatent à la prison brésilienne de Boa Vista

De sanglantes violences éclatent à la prison brésilienne de Boa Vista

prison-boa-vistaAu moins 25 détenus ont trouvé la mort dimanche après-midi, lors d’affrontements entre camps rivaux de détenus dans une prison agricole de Monte Cristo à Boa Vista, la capitale de l’Etat de Roraima situé dans le nord du Brésil.

Ces sanglants affrontements se sont produits pendant les horaires de visite des familles. Selon un bilan officiel, au moins 25 prisonniers ont été tués durant ces heurts. Un officier des forces spéciales de la police a fait également état de la décapitation de sept détenus et de six autres brûlés vifs.

Les violences ont commencé lorsque des détenus armés de couteaux et des morceaux de bois, selon certains témoins, ont investi un autre flanc du centre pénitentiaire de Boa Vista. Près de cent membres des familles des prisonniers ont été pris en otages avant l’intervention rapide des forces spéciales de la police qui sont parvenues à maîtriser la situation et à rétablir l’ordre dans la prison.

La présidente de l’organisation syndicale des personnels pénitentiaires de Roraima, Joana Moura a fustigé le délabrement des prisons. Cette situation « reflète le désintérêt du gouvernement de l’Etat, car il n’y a pas d’équipements de sécurité, le personnel est en nombre insuffisant et les agents travaillent à la limite de leurs capacités », a-t-elle déploré dans une déclaration au journal local Folha de Boa Vista.

Les violences et les émeutes sont monnaie courante dans les prisons brésiliennes. Des organismes de défense des droits humains interpellent régulièrement le pouvoir sur les conditions de détention difficiles dans la plupart des centres pénitentiaires du pays.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

seize − 8 =