La production des céréales connaît encore une baisse en Algérie

La production des céréales connaît encore une baisse en Algérie

Agriculture-AlgerieL’Algérie a enregistré un recul de sa production céréalière durant la saison 2015-2016 durement affectée par des conditions climatiques défavorables.

La production des céréales (blé tendre et dur et orge) dans ce pays maghrébin s’est chiffrée à environ 33 millions de quintaux pour cette dernière saison, suite à une faible pluviométrie, d’après un premier bilan diffusé lundi par le ministère algérien de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche. Cette moisson est donc bien loin des récoltes de la période 2008-2009, où l’Algérie battait un record avec une production céréalière de 61,2 millions de quintaux. Et même sur la saison 2014 – 2015, la récolte était bien meilleure, s’élevant à 40 millions de quintaux.

A en croire le ministre algérien de l’Agriculture, Abdeslam Chelgham, la diminution de la production céréalière d’environ 11 % est consécutive à « une série de facteurs » parmi lesquelles la sécheresse qui a sévi dans certaines régions céréalières du pays à l’instar de Tiaret, Sidi Belabbes, Temouchent à l’ouest et Tebessa à l’est. La même autorité a particulièrement précisé que la wilaya céréalière de Tiaret a été très affectée par le givre. D’après M. Chelgham, ces aléas climatiques ont occasionné un recul de 40 % de la production des céréales dans l’ouest de l’Algérie.

Il faut noter que la production céréalière algérienne est touchée par la sécheresse suite à une faible pluviométrie pour la troisième fois consécutive. La dernière saison céréalière a été sauvée par les pluies de février et de mars, qui sont survenues après la sécheresse au début de l’hiver.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

7 + dix-huit =