L’Italie et l’OIM lancent une campagne de sensibilisation des migrants

L’Italie et l’OIM lancent une campagne de sensibilisation des migrants

informativa_aware_migrantsLes autorités italiennes ont lancé jeudi, en collaboration avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), une campagne en Afrique baptisée «Aware Migrants» (Migrants conscients) et qui a pour objectif de sensibiliser les potentiels migrants aux risques qui les attendent sur leur chemin vers le vieux continent.

Certes, bon nombre des plus de 400.000 migrants clandestins ayant débarqué en Italie depuis 2014, ont fui les conflits armés et les persécutions. Mais, d’après le ministre italien de l’Intérieur, Angelino Alfano, une partie croissante d’entre eux «cherchent des avantages, la démocratie, le bien-être, et en poursuivant leur rêve, se retrouvent en plein cauchemar».

A titre d’illustrations, ce responsable a évoqué le cas des femmes violées devant les yeux de leurs maris en Libye ou des migrants traumatisés pour avoir assisté à la mort d’un de leurs proches dans le désert à cause de la soif ou par noyade en pleine mer ou encore sous les coups des passeurs. « Tout cela, le savent-ils avant de partir ? Ce n’est absolument pas sûr … Tous ne savent pas tout », a martelé Alfano, expliquant que les migrants relatent très rarement ces drames aux personnes restées au pays afin d’éviter de revivre ce traumatisme et de ne pas aggraver la souffrance de la séparation.

Ainsi, le ministère italien a financé à hauteur d’1,5 million d’euros (1,65 million de dollars) la campagne « Aware Migrants », qui a pour objectif de transmettre le message par le canal des réseaux sociaux et des chaînes de télévision et de radio locales dans une quinzaine de pays d’Afrique de l’Ouest et du Nord. Elle se base principalement sur les témoignages de migrants recueillis par l’OIM en Italie et également au cours du voyage au Niger dans de brèves vidéos en plan serré.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − 5 =