Samsung attaque Huawei en justice pour violations de brevets

Samsung attaque Huawei en justice pour violations de brevets

sams-huwaSamsung Electronics a annoncé ce vendredi, avoir déposé une plainte devant un tribunal de Pékin, contre Huawei, qu’il accuse de contrefaçon et d’usurpation de brevets.
Les deux fabricants de Smartphones se livrent déjà depuis plusieurs mois maintenant, une féroce bataille judiciaire.
Premier fabricant de Smartphones au monde avec un total de 81,18 millions d’appareils vendus dans le monde au premier trimestre de cette année, le géant sud-coréen accuse son concurrent chinois d’avoir violé six de ses brevets liés aux appareils portables et aux images numériques.
Dans un communiqué, Samsung affirme que des Smartphones et tablettes de Huawei comme le Mate 8 et le Honor ont enfreint ses brevets liés à la technologie de la communication mobile et au stockage de données pour images.
Samsung, qui demande à son rival chinois des millions d’euros de dédommagements, accuse également Huawei d’avoir engagé un procès «irrationnel» à son encontre.
Un autre procès a également été engagé par Samsung contre Huawei à Shenzhen et à Xian. La procédure annoncée ce vendredi par Samsung est perçue par beaucoup comme une contre-mesure après que Huawei ait porté plainte contre Samsung en mai dernier aux Etats-Unis et en Chine pour violations de ses brevets sur la connectivité sans fil.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

8 − deux =