Soulagement à Gaza après la réouverture du point de passage d’Erez

Soulagement à Gaza après la réouverture du point de passage d’Erez

passage-erez1L’ambiance était à l’optimisme hier jeudi, chez les habitants de la Bande de Gaza avec la réouverture la veille par les autorités israéliennes, du passage d’Erez entre Israël et la Bande pour les véhicules neuf destinés à la vente.

Les Palestiniens espèrent qu’il s’agit là d’un premier pas vers un allègement du blocus par les autorités d’occupation.

C’est à la quasi-surprise générale que le COGAT, l’organisme coordonnant les activités israéliennes dans les territoires palestiniens occupés, a annoncé mercredi la réouverture du point de passage d’Erez aux marchandises.

Désormais, deux fois par semaine, des voitures, des bus et des camions neufs pourront franchir le point de passage entre Israël et la bande de Gaza contrôlée par le mouvement palestinien Hamas.

Situé au nord de l’enclave palestinienne, le point de passage d’Erez était réservé depuis 2007 au passage des personnes. Ce point de passage est pourtant plus proche des grandes villes israéliennes que celui de Kerem Shalom dans le sud de la bande de Gaza par lequel transitaient jusqu’alors les marchandises. La réouverture d’Erez pourrait faciliter l’acheminement  des marchandises en provenance des villes portuaires israéliennes comme Ashdod, vers les territoires palestiniens.

L’annonce de la réouverture d’Erez a été accueillie avec joie par les concessionnaires de voitures. Selon un haut fonctionnaire du ministère des Affaires civiles à Gaza, 54 camions et bus sont entrés hier jeudi à Gaza.

Les Palestiniens espèrent que ce mouvement se poursuivra pour permettre l’importation de davantage de voitures et de biens.

Depuis près d’une décennie maintenant, Israël impose à la bande de Gaza un blocus terrestre, maritime et aérien qui a virtuellement tué, selon la Banque mondiale et les Nations unies, toute exportation de Gaza et mené l’économie de l’enclave palestinienne au bord du gouffre, en plus de priver de mouvement, la grande majorité des 1.9 million de Palestiniens.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 − huit =