Adidas mise sur Wanda pour s’étendre en Chine

Adidas mise sur Wanda pour s’étendre en Chine

adidas-wandaLe géant allemand des équipements sportifs Adidas a annoncé dans un communiqué publié hier mardi, un accord avec le conglomérat chinois Wanda.

Cet accord permet au groupe allemand de parrainer des événements sportifs, de promouvoir le football et le basket et d’ouvrir des magasins dans des centres commerciaux de Wanda.

Adidas va ainsi devenir le partenaire financier exclusif de deux événements « Ironman » et des courses à Hefei and Xiamen, dans l’est de la Chine, organisés par Wanda cette année. Dans l’autre sens, Wanda va soutenir les projets d’Adidas d’ouvrir des magasins dans les centres commerciaux appartenant au géant chinois.

Pour Adidas, N°1 du football avec 37% de part de marché devant les 29% de Nike, l’objectif est évidemment d’étendre son emprise à d’autres sports et à développer sa présence commerciale en Chine. Et Wanda, contrôlé par Wang Jianlin, l’homme le plus riche de Chine, et qui possède l’agence de marketing sportif Infront, l’organisateur des triathlons Ironman, semble être le partenaire idéal pour cela.

Wanda a signé au début du mois un accord de partenariat avec la FIBA, la Fédération internationale de basket et était devenu juste avant, en mars, le premier grand partenaire financier chinois de la FIFA, la Fédération internationale de football. Le groupe pèse à ce jour 100 milliards de dollars. Alors que Pékin est candidat à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2022 et pourrait l’être aussi pour l’organisation de la Coupe du monde de football de 2026, Wanda cherche à accroître sa présence dans l’industrie du sport. Wang Jianlin a récemment dévoilé à l’agence Chine nouvelle son intention d’acquérir cette année « au moins trois entreprises présentes dans le sport », des fusions et acquisitions qui doivent aider l’entreprise à devenir le numéro un mondial de l’industrie du sport.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un × trois =