Le britannique Jaguar Land Rover ouvre une usine au Brésil

Le britannique Jaguar Land Rover ouvre une usine au Brésil

2016_Jaguar-Land-Rover-bresilLe groupe britannique Jaguar Land Rover a procédé mardi à l’inauguration d’une nouvelle usine d’assemblage au Brésil, d’où sortiront, entre autres, des Range Rover Evoque et Discovery Sport.

C’est la première fois qu’un constructeur automobile britannique ouvre une unité de production en Amérique latine.

Plus précisément, ce site se situe dans l’état de Rio de Janeiro et s’inscrit dans la poursuite de la mise en œuvre de la stratégie d’expansion internationale de Jaguar Land Rover.

A titre de rappel, ce groupe avait ouvert, en 2014, une joint-venture en Chine. Pour ce qui est de sa nouvelle usine au Brésil, Jaguar Land Rover la détient à 100 %. De ce fait, il a réussi à se rapprocher des principaux marchés de sorte à attirer une nouvelle clientèle locale tout en se protégeant des variations des taux de change. Ce qui ne peut que le rendre plus compétitif au niveau mondial.

D’un coût dépassant les 310 millions d’euros (341 millions de dollars), l’usine brésilienne de Jaguar Land Rover produira d’abord des Range Rover Evoque et Land Rover Discovery Sport. «L’ouverture de ce nouveau site Jaguar Land Rover au Brésil constitue une nouvelle étape de notre stratégie d’expansion», a expliqué le directeur de la production, Wolfgang Stadler. Et d’ajouter qu’«avec 30 % de part de marché sur le segment des SUV premium compacts, Land Rover est déjà leader au Brésil».

Ce responsable a estimé que «la production des Range Rover Evoque et Discovery Sport pour la première fois en Amérique latine renforcera encore leur popularité auprès des clients brésiliens».

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *