La Russie lance son nouvel avion moyen-courrier

La Russie lance son nouvel avion moyen-courrier

mc21La Russie a dévoilé son MC-21, un nouvel avion civil moyen-courrier, lors d’une cérémonie fastueuse organisée dans une usine en Sibérie en présence du Premier ministre Dimitri Medvedev.

Le constructeur Irkout, qui est une filiale du groupe public russe United Aircraft Corporation, a précisé que l’appareil est encore en phase de tests mais sa production en série doit débuter l’an prochain. Son rayon d’action maximal sera de 6.400 kilomètres et ses coûts d’exploitation devraient être, selon United Aircraft Corporation, inférieurs de jusqu’à 15% à ceux des avions de la même génération.

Assemblé avec plus de 30% de pièces détachées étrangères fournis par le français Thales ou l’américain Honeywell, le MC-21 est équipé d’un moteur américain Pratt & Whitney. Le biréacteur sera décliné en deux versions, le MC-21-300, qui comptera de 160 à 211 sièges, et le MS-21-200, avec entre 130 et 165 sièges.

Les premières livraisons sont prévues en 2018 et les médias officiels ont précisé que plusieurs contrats avaient déjà été signés avec des compagnies russes et étrangères.

Le MS-21 s’attaque à un créneau sur lequel règnent en maîtres les puissants avionneurs Airbus et Boeing, respectivement avec leurs A320 et 737. Il doit remplacer les avions soviétiques tels que le Tupolev Tu-204. Pour la Russie, le lancement de ce nouvel appareil symbolise la renaissance de l’industrie aéronautique. Après le chaos des années 1990, la Russie est difficilement revenu dans le marché de l’aviation civile il y a cinq ans avec le lancement de son Superjet régional. Ce projet, porté à bouts de bras financièrement par l’Etat, n’a pas encore trouvé d’acheteur hors de l’ancienne URSS.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

6 − deux =