Egypte : un ancien ministre de l’Agriculture condamné pour corruption

Egypte : un ancien ministre de l’Agriculture condamné pour corruption

salah-hellalLa justice égyptienne a condamné lundi, l’ancien ministre de l’Agriculture, Salah Helal, à une peine de 10 ans d’emprisonnement pour avoir reçu des pots-de-vin de la part de l’homme d’affaires Ayman al-Gamil, a annoncé lundi un haut responsable judiciaire.

L’ex-ministre avait été arrêté en septembre dernier, juste après avoir démissionné du poste qu’il occupait dans le gouvernement égyptien.

Selon cette source, le tribunal du Caire a reconnu Helal coupable, entre autres, de « corruption » en première instance. Dans le même procès, Muhyidin Mohamed Saïd, le chef de cabinet de l’ancien ministre de l’Agriculture, a été condamné à neuf ans de prison, a confié à la presse le haut responsable du tribunal.

Salah Helal, 59 ans, avait été arrêté «sur instruction du président de la République », le 7 septembre dernier au Caire alors qu’il quittait son bureau après avoir présenté sa démission. Cinq jours plus tard, les autres membres du gouvernement et leur Premier ministre, Ibrahim Mahlab ont également démissionné.

Il est reproché à Helal et à son chef de cabinet d’avoir «demandé et reçu», par l’entremise d’un intermédiaire, des pots-de-vin provenant de l’homme d’affaires afin de « légaliser » l’acquisition de terrains appartenant à l’Etat.

La peine d’emprisonnement de l’ex-ministre est assortie d’une amende de près 99.000 euros (109 000 dollars) alors que son chef de cabinet s’est vu infliger une amende de 50.000 euros. A en croire la même source, le businessman et l’intermédiaire, n’ont pas été condamnés pour avoué leur délit et coopéré à l’enquête judiciaire.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + 9 =