Le roi Mohammed VI à Laayoune après avoir inauguré la plus grande centrale solaire CSP au monde

Le roi Mohammed VI à Laayoune après avoir inauguré la plus grande centrale solaire CSP au monde

maroc-ouarzazate-centrale-photo-voltaique-680x365
Le roi Mohammed VI est arrivé jeudi soir à Laâyoune, la deuxième visite du souverain marocain dans cette ville du Sahara en l’espace de trois mois, et quelques heures seulement après avoir inauguré NOOR I, la plus grande centrale solaire thermodynamique au monde, utilisant la technologie CSP.

Près de la ville de Ouarzazate où a été implanté le méga-complexe de la centrale sur plusieurs centaines d’hectares, le roi a également lancé officiellement les travaux de réalisation de la deuxième et troisième centrales. NOOR I a nécessité un investissement de 634 millions d’euros, et devrait utiliser la technologie CSP qui, à la différence des panneaux photovoltaïques, utilise des miroirs concentrant la lumière du soleil. La chaleur de 400 degrés Celsius est convertie en vapeur qui fait tourner des turbines produisant l’électricité.

La capacité de production de la centrale entrée en fonction ce jeudi est de 160 MW. Il s’agit de la première phase de ce programme, qui sera suivie par deux autres centrales qui permettront de produire 580 mégawatts pour un coût de plus de 2,1 milliards d’euros.

Un projet ambitieux qui s’inscrit dans la ligne tracée par le Maroc pour développer de grands projets d’énergies renouvelables. L’objectif est de porter à 42% la part des énergies propres dans le mix électrique au Maroc en 2020 et à 52 % en 2030. Un programme annoncé par le roi Mohammed VI lors de la COP 21 à Paris.
Illustration de l’importance de la centrale de Ouarzazate, plusieurs personnalités étrangères ont assisté, aux côtés du souverain marocain, à l’inauguration de NOOR I. Parmi ces personnalités figure Ségolène Royal, la ministre française de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, ainsi que le ministre espagnol des relations extérieures, José manuel Garcia-Margallo.
Le roi s’est ensuite rendu à Laayoune, la principale ville de la région du Sahara, où il a trouvé un accueil populaire chaleureux.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + dix-sept =