Israël échappe à la dernière minute à une grève générale

Israël échappe à la dernière minute à une grève générale

.Le gouvernement israélien et le principal syndicat sont parvenus très tôt ce mercredi, à un accord de dernière minute qui permet d’éviter une grève générale qui aurait affecté les pèlerinages de Noël en Terre sainte.

Cet accord a été conclu trois heures seulement avant le début prévu de la grève, entre le ministre israélien des Finances Moshé Kahlon et Avi Nissenkorn, le chef de la fédération des travailleurs (Histadrout), qui représente 700.000 fonctionnaires.

Il prévoit une augmentation des salaires dans le secteur public de 7.5% sur les trois ans et demi à venir ainsi qu’une prime pour les employés du secteur public de 470 euros en deux versements.

Selon un porte-parole du syndicat, ces mesures concerneraient environ un demi-million d’employés. Histadrout réclamait initialement 11% de hausse de salaire pour les fonctionnaires, en invoquant la hausse du coût de la vie en Israël. Une telle mesure aurait coûté environ 2.6 milliards d’euros aux caisses de l’Etat au détriment d’économies sur d’autres postes.

Cet accord historique réduit l’écart entre les hauts et les bas salaires. Et surtout, il permet d’éviter une grève générale qui aurait été observée ce mercredi par des employés de l’aéroport international Ben-Gourion, du gouvernement, des hôpitaux, des écoles et des transports publics. L’arrêt de travail en particulier à l’aéroport, aurait perturbé l’arrivée de milliers de pèlerins chrétiens en Terre sainte pour Noël.

La dernière grève nationale en Israël, qui avait été conclue par un accord salarial en faveur des revenus les plus modestes, avait duré trois jours début 2012 et avait coûté environ six milliards de shekels à l’économie du pays. Un autre mouvement a été évité en décembre dernier avec la signature d’un accord entre Histadrout et le patronat sur le relèvement du salaire minimum.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatorze + sept =