L’Egypte condamnée à dédommager la Compagnie d’Electricité d’Israël

L’Egypte condamnée à dédommager la Compagnie d’Electricité d’Israël

ehtehalL’Egypte a été condamnée à payer à la Compagnie d’Electricité d’Israël (CEI), des indemnités à hauteur de 1,76 milliards de dollars, pour avoir interrompu la fourniture de gaz à Israël, indique un communiqué de la CEI.

Cette décision a été prononcée par trois arbitres de la Chambre de commerce international, pour compenser les pertes financières subies par Israël, suite à l’interruption des fournitures de gaz égyptien après une série d’attentats contre le gazoduc reliant l’Egypte à Israël en passant par le nord du Sinaï, rapporte le journal économique israélien Globes.

Dans son communiqué, la CEI a affirmé avoir reçu le vendredi 4 décembre dernier la décision des arbitres désignés qui condamnent la compagnie Egypt Mediterranean Gaz (EMG) et les sociétés de gaz nationales égyptiennes, à payer un dédommagement de 1,76 milliard de dollars à la CEI pour avoir manqué de fournir du gaz contrairement à ce qui était convenu.

Selon les mêmes sources, la compagnie publique israélienne réclamait un dédommagement de 4 milliards de dollars.

Comme il fallait s’y attendre, Le Caire n’a pas tardé à réagir à cette condamnation, affirmant envisager de faire appel de ce jugement devant une cour suisse.

D’après la porte-parole de la compagnie israélienne, Iris Ben Shahal, « les irrégularités d’approvisionnement en gaz égyptien ont commencé en février 2011, obligeant Israël … à investir dans des solutions et coûts d’approvisionnement annexes non prévus ».

Le ministre israélien des Finances a estimé ce surcoût à environ 2 milliards de dollars. Celui-ci a entraîné une augmentation progressive de 30 % des coûts du courant électrique pour les consommateurs.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − six =