Crise migratoire : reprise des liaisons ferroviaires entre le Danemark et l’Allemagne

Crise migratoire : reprise des liaisons ferroviaires entre le Danemark et l’Allemagne

migrant-danmarkLa compagnie danoise des chemins de fer DSB a annoncé jeudi la reprise, dans la journée, des liaisons ferroviaires avec l’Allemagne. La police les avait suspendues la veille suite à l’afflux des migrants. Néanmoins, les trains ne seront pas embarqués par ferry, comme d’ordinaire.
Plusieurs centaines de migrants qui provenaient du territoire allemand et en transit pour la Suède avaient refusé mercredi de descendre de train une fois arrivés au Danemark. Une attitude qui a poussé les forces de l’ordre locales à suspendre les liaisons ferroviaires grandes lignes avec l’Allemagne. Il aura fallu attendre jusque dans la soirée avant que ce problème ne soit résolu.
Ainsi, la DSB a annoncé la reprise des services vers l’Allemagne par le passage de la frontière terrestre à Padborg, dans le sud du territoire danois, pour ce jeudi. Par la même occasion, la compagnie danoise des chemins de fer a précisé que la traversée en ferry demeurerait fermée aux trains « en raison du travail de la police aux frontières ».
Mercredi, au moins deux trains contenant 340 réfugiés sont restés bloqués à Rødby, ville portuaire distante de 135 km au sud-ouest de la capitale danoise, Copenhague, et premier point de passage par ferry entre le territoire allemand et la Scandinavie.
Ne voulant pas demander l’asile au Danemark, pays dont la politique d’immigration est plus stricte, les migrants ont refusé de quitter les trains. Le Danemark n’accorde que des droits de résidence provisoire aux réfugiés et, en plus, le regroupement familial y est compliqué et les allocations réduites pour les nouveaux arrivants.
C’est finalement au bout de longues discussions qu’une centaine de migrants ont consenti à rester sur le territoire danois. Quant aux 240 autres, ils ont été autorisés, bien plus tard, à quitter le train.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-neuf + 9 =