Brésil : vers le maintien du taux directeur de la Banque Centrale

Brésil : vers le maintien du taux directeur de la Banque Centrale

banco-central-do-brasilMalgré le recul de la monnaie locale, le réal, et la montée de l’inflation, la Banque Centrale du Brésil devrait conserver mercredi son principal taux directeur à 14,25 % l’an de sorte à ne pas aggraver la récession économique. Précédemment, la première institution financière du Brésil a effectué sept hausses consécutives de cet indicateur.
Interrogés dans le cadre de l’enquête hebdomadaire Focus de la Banque Centrale, bon nombre d’analystes et d’opérateurs de marché estiment que son taux actuel est « déjà suffisamment élevé » et s’attendent à son maintien. En effet, il s’agit de son taux directeur le plus haut en l’espace de neuf ans. De l’avis de Zeina Latif, économiste chef de XP Investimentos, cet indicateur devrait avoir un effet graduel sur les prix et une éventuelle hausse supplémentaire pourrait aggraver la situation économique.
D’après les récentes prévisions du gouvernement brésilien, le pays devrait clore l’année en cours avec une baisse de son PIB de 1,4 %. De leur côté, les marchés s’attendent à un recul de 2,26 % du même indicateur. Et, à propos de la croissance économique 2016, l’Exécutif table sur une évolution de 0,26 % alors que les marchés prévoient une baisse de 0,4 %. Pour rappel, le Brésil est tombé en récession au deuxième trimestre, son PIB s’étant contracté de 1,9 % alors que celui-ci avait déjà régressé de 0,7 % entre janvier et mars derniers.
Lundi dernier, le gouvernement brésilien a adressé au Parlement le budget 2016 comportant un déficit primaire (hors service de la dette) de 0,5 %. Une première dans l’histoire du pays.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 + 8 =