Territoires palestiniens : raid israélien en réponse à un tir de roquette

Territoires palestiniens : raid israélien en réponse à un tir de roquette

raid-israelienUne roquette tirée hier vendredi depuis Gaza par des activistes palestiniens contre le sud d’Israël a entraîné une riposte de l’armée de l’air israélienne. La roquette palestinienne n’a fait aucune victime tandis que le raid israélien contre une cible du Hamas dans l’enclave palestinienne a fait quatre blessés.

Le tir de roquette palestinien a été revendiqué par un groupe djihadiste se faisant appeler « les Petit-fils des compagnons du Prophète ». Ces derniers ont présenté le tir de roquette comme « la première réponse des salafistes djihadistes aux attaques des juifs contre la mosquée Al-Aqsa » à Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël. Selon les médias israéliens, ils auraient tiré une deuxième roquette, tir qui n’a pas été confirmé par l’armée israélienne, dont la roquette serait tombée dans l’enclave palestinienne qui jouxte le sud d’Israël. L’armée israélienne a indiqué dans un communiqué avoir pris pour cible pour sa riposte « une infrastructure terroriste du Hamas à Gaza », plus précisément un camp d’entraînement des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du Hamas, près du camp de réfugiés d’al-Bureij dans le centre du territoire palestinien. L’Etat hébreu tient le mouvement islamiste au pouvoir dans l’enclave palestinienne responsable de toutes les attaques qui en émanent vers Israël. Selon le porte-parole des urgences à Gaza, le raid de l’armée de l’air israélienne à Gaza a fait quatre blessés.

Le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas depuis la fin de la guerre de juillet-août 2014 est sporadiquement secoué par des tirs de roquettes qui sont rarement revendiqués. Les tirs de ces derniers mois sont attribués à des groupes salafistes djihadistes qui menacent désormais régulièrement le Hamas, engagé dans des contacts indirects avec Israël pour conclure une trêve de longue durée en échange d’un allègement du blocus.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 + 2 =