Somalie : Les forces de l’UA lancent une offensive contre les Shebab

Somalie : Les forces de l’UA lancent une offensive contre les Shebab

ua-shebabLa force militaire de l’Union africaine en Somalie (Amisom) a annoncé ce dimanche, avoir lancé une nouvelle offensive contre les Shebab, les insurgés islamistes somaliens, affiliés à al-Qaïda, en vue de les déloger des zones rurales du sud du pays.

L’opération baptisée «  Jubba Corridor » a été lancée vendredi, conjointenement avec l’armée somalienne, dans les régions de Bay et Gedo, au sud de Mogadiscio, la capitale, a précisé l’Amisom.

Des responsables somaliens et des témoins ont confirmé que des combats intenses se déroulaient autour des fiefs Shebab de Dinsor et Bardhere, à environ 300 km à l’ouest de Mogadiscio.

Selon Mohamed Osman, un officier de l’armée somalienne, les Shebab auraient notamment mené une attaque-suicide contre un convoi de troupes éthiopiennes de l’AMISOM, qui sont en pointe dans l’offensive. Mais aucun bilan de cette attaque n’a été communiqué.

L’opération « Jubba Corridor » doit permettre la libération de toutes les autres régions de la Somalie, et la restauration de la paix, assure l’AMISOM, dans un communiqué annonçant le début de l’offensive.

Cette offensive intervient après l’annonce jeudi par les autorités kényanes qu’un tir de drone américain a tué une trentaine de Shebab, dont plusieurs commandants, dans le sud de la Somalie.

La dernière attaque des Shebab contre l’Amisom, a été menée le 26 juin, contre une base à Lego, sur la route de Baidoa au nord-ouest de Mogadiscio. Une cinquantaine de personnes avaient été tuées, des soldats burundais majoritairement, lors de cette offensive présentée comme l’une des plus meurtrières des Shebab contre l’Amisom depuis son arrivée en Somalie il y a huit ans.

La force de l’union africaine compte environ 21.000 soldats en Somalie, provenant de l’Ouganda, du Burundi, de Djibouti, du Kenya et de l’Ethiopie.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × trois =