Israël tourne en dérision les journalistes occidentaux

Israël tourne en dérision les journalistes occidentaux

rediculisation-mediatique-israelLe ministère israélien des Affaires étrangères vient de publier un film d’animation de 49 secondes sur la page d’accueil de son site internet dont le but est clairement de discréditer le traitement médiatique occidental de la guerre de Gaza 2014.

Israël renoue avec une vieille habitude, des vidéos satyriques ciblant les journalistes occidentaux ayant déjà été diffusées en lendemain de la guerre de 2008-2009 et après la guerre de 2012. Cette fois-ci, le film d’animation montre un journaliste blond à l’accent américain en train de vanter la société palestinienne et le Hamas au pouvoir à Gaza alors que derrière lui des hommes armés et cagoulés entrent dans un tunnel et qu’un autre kidnappe un marchand de légumes dont un drapeau gay flotte sur le stand. La vidéo s’achève sur une femme qui apporte une paire de lunettes au journaliste et l’affichage du message « Ouvrez les yeux, le terrorisme est au pouvoir à Gaza ». La réaction à cette vidéo, qui ne brille pas par sa subtilité, ne s’est pas fait attendre. L’association de la presse étrangère à Tel-Aviv l’a jugée inappropriée et inefficace, en contradiction avec les déclarations du ministère de respecter la presse étrangère et sa liberté de travailler dans la bande de Gaza.

La diffusion de cette vidéo fait partie de la nouvelle guerre de communication lancée par les autorités israéliennes contre l’Occident. Elle intervient après que les autorités israéliennes aient empêché la venue d’un enquêteur de l’ONU dans les territoires palestiniens et publié leur propre version de l’opération « Bordure protectrice » qui a été menée du 8 juillet 2014 au 26 août 2014) pour devancer un rapport de l’ONU qui risquait de leur être défavorable.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *