Afrique Sécurité

Un contingent de 900 soldats Djiboutiens va rejoindre l’AMISOM en Somalie

amisomm L’Union africaine (UA) et la République de Djibouti ont signé un Mémorandum d’entente qui prévoit le déploiement d’un deuxième bataillon djiboutien de 900 soldats au sein de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM).

Le protocole d’accord a été signé jeudi soir au siège de l’UA à Addis-Abeba, par le Commissaire de l’UA pour la paix et la sécurité, Smail Chergui et l’ambassadeur de Djibouti en Ethiopie et Représentant Permanent auprès de l’UA, Mohamed Idriss Farah.

Smail Chergui a remercié le gouvernement et le peuple de Djibouti pour leur «importante» contribution aux efforts du continent pour mettre fin au conflit en Somalie et aider à la stabilisation et à la reconstruction de ce pays voisin. Il a rendu hommage à la bravoure du contingent djiboutien, ajoutant que l’Afrique n’oubliera jamais les sacrifices consentis par Djibouti pour la libération et la stabilisation de la Somalie.

Pour sa part, Mohamed Idriss Farah a déclaré que Djibouti a le devoir d’aider un voisin dans le besoin, ajoutant que la paix et la sécurité en Somalie sont essentielles pour la paix, la sécurité et la stabilité à Djibouti et dans la Corne de l’Afrique. Djibouti, assure-t-il, continuera à assumer ses responsabilités à chaque fois qu’il sera appelé à le faire.

Le contingent djiboutien servant actuellement au sein de l’AMISOM comprend un bataillon, aux côtés des contingents de troupes militaires et de la police d’autres pays contributeurs notamment le Ghana, le Kenya, l’Ouganda, le Burundi, l’Ethiopie, le Nigeria et la Sierra Leone.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
https://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *