La coalition internationale contre l’Etat islamique revoit sa stratégie à Paris

La coalition internationale contre l’Etat islamique revoit sa stratégie à Paris

U.S. Secretary of State John Kerry is greeted by French Foreign Minister Laurent Fabius at the French Ministry of Foreign Affairs in ParisLa coalition internationale mise en place pour lutter contre le groupe Etat islamique se réunit ce mardi à Paris pour réfléchir sur la meilleure stratégie à adopter face aux dernières avancées des djihadistes en Syrie et en Irak.

Prendront notamment part à cette réunion le Premier ministre irakien Haider al-Abadi, des ministres et des représentants d’organisations internationales. Depuis la mise sur pied de la coalition internationale contre l’Etat islamique il y a dix mois, 4 000 raids ont été menés contre les djihadistes. Mais ces raids n’ont pas suffi à les arrêter. L’avis sur ces raids aériens fait quasiment l’unanimité. Importants pour empêcher les djihadistes d’avancer, ils ne suffisent cependant pas pour mettre fin aux combats. La réunion de la coalition à Paris doit également examiner les plans de l’armée irakienne pour reconquérir la ville de Ramadi et la province d’Al-Anbar. Selon un responsable américain, l’un des éléments fondamentaux de ce plan serait de soumettre toutes les forces au commandement et au contrôle du gouvernement et du Premier ministre irakien.

Malgré leur efficacité sujette à caution, les frappes de la coalition se sont poursuivies ces dernières 24 heures contre les positions djihadistes en Irak, notamment à Al-Anbar, et en Syrie, surtout dans la province de Hassaké, dans le nord-est du pays. Les djihadistes n’en demeurent pas moins actifs. Trente-sept personnes ont été tuées et trente-trois blessées lundi dans une attaque-suicide à la voiture piégée contre une base de la police entre Samarra et le lac Tharthar, dans la province de Salaheddine, dans le nord-ouest de l’Irak. Selon l’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme), le mois de mai dernier a été le plus meurtrier en Syrie depuis le début de l’année avec 6 657 morts, en majorité des soldats et des djihadistes.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − trois =