Le Nigérian Akinwumi Adesina, succède à Donald Kaberuka à la présidence de la BAD

Le Nigérian Akinwumi Adesina, succède à Donald Kaberuka à la présidence de la BAD

bad-preLa Banque Africaine de Développement a un nouveau président en la personne du Nigérian Akinwumi Adesina, qui devient ainsi le 8ème président de la BAD.

Il a été élu, pour un mandat de cinq ans, ce jeudi 28 mai, en marge des 50èmes assemblées annuelles de l’institution bancaire africaine pour succéder au Rwandais Donald Kaberuka.

Les gouverneurs de la BAD, représentant les 54 pays membres africains et les 26 pays non-régionaux, ont porté leur choix sur Akinwumi Adesina, pour présider à la destinée de la Banque africaine de développement (BAD), après plusieurs tours de vote, selon le mode opératoire de la banque, avec une élimination progressive.

A son élection, Dr. Akinwumi Adesina, le nouveau président de la BAD qui prendra fonction le 1er septembre prochain, a promis relever le défi  avec le soutien de tous. «C’est un grand défi pour moi à relever. Mais avec votre soutien, je vais m’en sortir», a déclaré le président élu de la BAD, avant d’ajouter qu’il sera un président travailleur.

Du dernier trio composé d’Akinwumi Adesina du Nigeria, du Tchadien Bédoumra Kordjé, et la seule dame, la Cap-Verdienne Cristina Duarte, les suffrages des gouverneurs sont allés vers le Nigérian qui a obtenu 58,2% des voix, devant Bédoumra Kordjé (31,62%) et Mme Duarte qui a recueilli 10, 27%. En 2005, le désormais ex président de la BAD, Donald Kabéruka a été élu à 78 %.

Agé de 55 ans le nouveau homme fort de la BAD, était jusqu’à son élection ministre de l’Agriculture et du Développement rural du Nigeria. Avant d’être nommé Ministre de l’Agriculture en 2010, Dr Adesina était le vice-président de l’Alliance pour la Révolution Verte en Afrique (AGRA). Entre 2008 et 2010, il a présidé l’association africaine des économistes spécialistes de l’Agriculture. Dr Akinwumi Adesina a été lauréat en 2007 du prix Yara à Oslo.

Il a occupé la fonction d’économiste principal de l’Institut international de l’Agriculture Tropicale (1995-1998) et de West Africa Rice (1990-1995). Assistant principal à l’international Crops Insitute pour les recherches sur les cultures semi-arides, il a aussi occupé d’importantes fonctions entre 1998 et 2008 à la Fondation Rockefeller.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × cinq =