Monde

Le président soudanais aurait dû être arrêté selon la justice sud-africaine

De l’avis de la justice sud-africaine, le gouvernement a eu une attitude «honteuse» en autorisant le président soudanais, Omar el-Béchir de quitter le territoire sud-africain l’année dernière, alors qu’il fait l’objet depuis 2009, d’un mandat d’arrêt international de la Cour Pénale Internationale (CPI). La CPI recherche le chef d’Etat soudanais pour crimes contre l’humanité, crimes […]