Sécurité

Egypte : Reprise de l’aide militaire américaine

aubamaSelon une annonce faite mardi par le président Barack Obama, les Etats-Unis ont décidé de reprendre leurs livraisons d’armes à l’Egypte.

Les USA avaient suspendu leurs livraisons en octobre 2013 suite à la répression sanglante contre les pro-Morsi en Egypte. Par la suite, Washington avait exigé des réformes démocratiques aux autorités égyptiennes avant la reprise de son aide militaire. Toutefois, les Etats-Unis ont été contraints de se montrer moins exigeants pour des raisons stratégiques. En effet, l’Egypte est actuellement le pays arabe le plus peuplé et le mieux équipé militairement. En plus, elle est la plus impliquée, au niveau régional, dans la lutte contre le groupe Etat Islamique (EI). Ces arguments ont convaincu la Maison Blanche à changer de position envers le pays des pharaons.

Ainsi, B.Obama a lui-même appelé le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi pour lui annoncer la levée du gel sur la livraison de 12 avions militaires F-16, 20 missiles Harpoon et des pièces des chars Abrams M1A1. L’Exécutif américain a précisé que cette décision doit concourir aux intérêts communs des deux pays « dans une région instable ».

L’Egypte est très investie dans la lutte contre les djihadistes de l’EI en Libye et prend part également part à la coalition arabe initiée par l’Arabie Saoudite, qui a lancé une offensive militaire au Yémen pour contrecarrer les insurgés chiites Houthis. Les forces égyptiennes pourraient constituer le noyau d’une force arabe dédiée à la lutte contre le groupe EI.

Le dirigeant américain a indiqué à son homologue égyptien, lors de la même conversation téléphonique, qu’il continuera à solliciter l’aide militaire en faveur de l’Egypte ; sachant bien que les USA versent chaque année à l’Egypte des aides à hauteur de 1,5 milliard de dollars dont 1,3 milliard est dédié au domaine militaire.

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu’analyste.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *